Si d’amour et de jeunesse je m’éterniserai…

 


Si d’amour et de jeunesse je m’éterniserai…


 

Jeunesse fleur de jeunesse…

Que ferait tu des tes vingt ans ?

Et de cette fredaine qui dévore les instants

Que ferais tu ma belle princesse ?

 

A toi je composerai la plus belle couronne

Afin pour que tu puisses retrouver le sourire

Et un œil pour que tu apprennes à saisir

L’émotion des feuilles durant l’automne

 

A toi je montrerai la plus belle seine

Pour que tu puisses reciter tes chansons     

A toi je donnerai toute larme et sang

Pour que cessent tes cauchemars et les peines

 

N’arriverons-nous pas à la joie en dansan...

Sous les symphonies de Bach et de Mozart

Ma chère fille ta lumière est désormais un phare !

 

Toi jeunesse de quels futur et moisson ?

Frissonnes-tu à présent en lisant ces vers

Qui brillent à l’horizon comme des éclaires  

 

N’entends-tu pas cet air gaie et innocent !

Reviens à mon cœur serein et doux

Comme le plus beau des rendez-vous

 

A dieu , à dieu o âge des rêves incessants

Le printemps de mes jours à mille secrets

Si d’amour et de jeunesse je m’éterniserai…

 

Commenti